Mademoiselle de Park Chan-Wook : un somptueux jeu de manipulation

Après une excursion dans le cinéma américain (Stoker en 2013), le réalisateur sud-coréen Park Chan Wook revient avec une histoire d’émancipation où l’amour saphique et la féminité se confrontent aux manigances et aux mensonges. Adapté du roman « Du bout des doigts » de Sarah Waters, Mademoiselle est un film luxueux et maîtrisé à découvrir d’urgence.

Lire la suite de « Mademoiselle de Park Chan-Wook : un somptueux jeu de manipulation »

Publicités