La revue ciné de septembre

La rentrée oblige, le mois de septembre a collectionné les sorties importantes et audacieuses. L’occasion pour nous de revenir sur le blog pour partager nos coups de coeur et nos flops. Le résultat ? Un jeune idéaliste, un braqueur, un pisteur et une recrue du FBI se disputent la première place de la revue du mois. Et autant de (grands) réalisateurs ont été attendus au tournant… Quelles ont été donc les surprises et les déceptions de la rentrée ?

Lire la suite de « La revue ciné de septembre »

Publicités

Félicité, vibrant portrait de femme

En salles ce mercredi 29 mars, Félicité est le quatrième long-métrage du réalisateur franco-bissau-guinéo-sénégalais Alain Gomis. Ours d’argent à Berlin, le film tourné en lingala suit le parcours d’une femme de tête, bientôt éprouvée par les épreuves de la vie. Une fresque intimiste et subtile, où l’humanité et la dignité de son héroïne émeuvent à chaque plan.

Lire la suite de « Félicité, vibrant portrait de femme »

Moonlight de Barry Jenkins

Depuis son passage aux festivals de Telluride et de Toronto en septembre 2016, Moonlight cumule les louanges de la critique internationale. Avec sa victoire aux Golden Globes (Meilleur Film Dramatique) et ses huit nominations aux oscars, le film est devenu un phénomène médiatique et engagé. Derrière cet emballement, le film révèle un cinéaste talentueux : Barry Jenkins. Scénariste sur la première saison de The Leftovers, l’Américain bouleverse avec une adaptation semi-autobiographique d’une pièce de Tarell McCraney. Narrant la quête identitaire d’un enfant afro-américain et homosexuel à trois âges différents, Moonlight se montre tour à tour mélancolique, doux et pudique.

Lire la suite de « Moonlight de Barry Jenkins »

La revue ciné de janvier

Tous les mois, Simon et moi allons vous proposer un récap’ des films du mois : quatre semaines de cinéma réunies en un seul article.  Découvrez ici nos coups de cœur et nos déceptions de janvier. Pablo Larraín, Tom Ford, Thomas Vinterberg, Damien Chazelle … Les grands réalisateurs étaient présents mais le résultat a-t-il été au rendez-vous ? Réponse à quatre mains. 

Lire la suite de « La revue ciné de janvier »

Quelques minutes après minuit de Juan Antonio Bayona

Adapté du roman à succès et primé « A Monster Calls » de Patrick Ness, Quelques minutes après minuit conte la quête douloureuse d’un jeune garçon vers le courage et l’acceptation de la mort. Esthétiquement virtuose, le film de l’espagnol Juan Antonio Bayona se révèle dans l’ensemble émouvant et incarné par des acteurs justes. Dommage que le propos souffre de pesanteurs et d’un univers très sinistre. Une semi-déception.

Lire la suite de « Quelques minutes après minuit de Juan Antonio Bayona »

Les Animaux Fantastiques, un retour enchanteur

Cinq années après le dernier volet d’Harry Potter, l’univers magique créé par J.K. Rowling rouvre ses portes pour le plus grand bonheur des fans. Centré sur les (més)aventures du sorcier zoologiste Norbert Dragonneau, Les Animaux Fantastiques jouit déjà d’un succès commercial amplement mérité. Après avoir réalisé les quatre derniers volets d’Harry Potter, David Yates revient derrière la caméra et offre un spectacle perfectible mais suffisamment enchanteur et efficace pour en oublier les défauts. Un retour gagnant.

Lire la suite de « Les Animaux Fantastiques, un retour enchanteur »

L’ornithologue : la vie de Saint Antoine de Padoue par João Pedro Rodrigues

En salles depuis le 30 novembre, L’ornithologue raconte l’errance spirituelle d’un homme solitaire dans une forêt ésotérique. Présenté au Festival de Locarno, le nouveau long métrage de João Pedro Rodrigues propose une relecture transgressive et envoûtante du mythe et de la vie de Saint Antoine de Padoue, où le plaisir charnel se conjugue au sacré et au politique.

Lire la suite de « L’ornithologue : la vie de Saint Antoine de Padoue par João Pedro Rodrigues »