La saison 4 de Peaky Blinders sur Arte

Alors que la saison 4 vient de s’achever outre-Manche, la chaîne Arte diffuse ce soir et demain l’intégrale des 6 épisodes, à voir en replay toute la semaine. Une nouvelle saison menée d’une main de maître par Steven Knight qui nous entraîne dans une histoire de vengeance sombre et sanglante. Avec Peaky Blinders, mieux vaut ne pas s’attacher aux personnages au risque d’être déçu ! La série ne cesse de surprendre le spectateur et de se renouveler. Alors, ne sortez plus ce soir, mais découvrez (en langue originale s’il vous plait) les aventures de Tommy Shelby, face à la mafia new-yorkaise de Luca Changretta.

Lire la suite de « La saison 4 de Peaky Blinders sur Arte »

Publicités

L’assassin habite au 21 : le Cluedo comique de Clouzot

Depuis l’automne dernier, les cinémas d’art et d’essais célèbrent le cinéaste Henri-Georges Clouzot, né en 1907 et décédé 70 ans plus tard. 2017 marquait donc les quarante ans de sa mort. Les rétrospectives se sont enchaînées, depuis le mois d’octobre, dans de nombreux lieux de culture, dont notamment le Festival Lumière de Lyon, la Scène Nationale du Moulin du Roc de Niort, la Cinémathèque française et le cinéma Utopia, qui diffuse l’œuvre du réalisateur jusqu’au mois de février. L’occasion était trop belle pour présenter le premier long-métrage du célèbre niortais : L’assassin habite au 21.

Lire la suite de « L’assassin habite au 21 : le Cluedo comique de Clouzot »

The Handmaid’s Tale : la servante écarlate

Ce mercredi 14 juin sur la chaîne Hulu est diffusé le dernier épisode de la première saison de The Handmaid’s Tale, en français La servante écarlate. Cette série, dystopique, adaptée du roman de Margaret Atwood, suit le quotidien terrifiant de June, baptisée Offred par ses oppresseurs. Dans une société où la population est stérile, les femmes fertiles ont été kidnappées pour enfanter la nouvelle génération des dirigeants. On les appelle les servantes et Offred est l’une d’entre elles. À voir absolument. 

Lire la suite de « The Handmaid’s Tale : la servante écarlate »

La revue ciné de mai

Le mois de mai écoulé n’a pas vraiment apporté de belles surprises de cinéma… Deux comédies françaises se sont distinguées mais pourtant c’est le nouveau Ozon qui décroche la troisième marche du classement. En haut du podium, les deux films qui se partagent la 1e et 2e place, brillent par leur pertinence. Explications dans le bilan cinéma, composé à quatre mains.

Lire la suite de « La revue ciné de mai »

I love Dick : objet masculin du désir féminin

Adapté du best-seller de Chris Kraus I love Dick, la série du même nom détonne par son propos et son scénario délicieusement dingue et malsain. Les deux acteurs principaux (Kathryn Hahn et Kevin Bacon) interprètent excellemment les deux héros : Chris, réalisatrice au mariage bancal qui tombe sous le charme de Dick, artiste contemporain proclamé et cowboy charismatique et viril. Ajoutez un mari aussi fou que son épouse et vous obtiendrez des scènes de grande comédie. Décalée, féministe… I love Dick, produite par Amazon, est la série à découvrir. En France sur Amazon Prime Video à la demande.

Lire la suite de « I love Dick : objet masculin du désir féminin »

Le Roi Arthur, réinventé par Guy Ritchie

Après avoir adapté au cinéma le plus british des détectives privés, Guy Ritchie reprend à sa façon la légende arthurienne. C’est nerveux, décalé et drôle, à l’image des premiers films qui avaient fait son succès. Et pourtant, avec Le Roi Arthur : la légende d’Excalibur, ces excès de style ne prennent pas. Explications.

Lire la suite de « Le Roi Arthur, réinventé par Guy Ritchie »

Master of None : une brillante saison 2 entre l’Italie et New York

Dans la continuité de la saison 1, brillante et inventive, Master of None revient sur Netflix avec 10 nouveaux épisodes toujours aussi intelligents. Aziz Ansari, le créateur, y incarne Dev, le héros, une sorte de double de fiction, embarqué dans les aventures de la vie quotidienne. Le comédien tape dans le mille avec cette saison 2, entre les paysages bucoliques de l’Italie et les gratte-ciels de New-York. Immanquable. 

Lire la suite de « Master of None : une brillante saison 2 entre l’Italie et New York »