Ouvert la nuit, d’Edouard Baer

Pour sa troisieme réalisation, Édouard Baer nous entraîne dans les rues de Paris pour un road trip fantasque et drôle. Il incarne Luigi, patron de théâtre, qui a une nuit pour sauver sa compagnie. En salles depuis 11 janvier, Ouvert la nuit est un joli film poétique aux répliques qui fusent. 

Les yeux de Faeza (Sabrina Ouazani), stagiaire dans le théâtre de l’Etoile, ce sont les nôtres, ceux du spectateur, encore ignorant de l’univers fantasque et coloré du patron, Luigi (Edouard Baer). Habillée en barmaid, la jeune femme va suivre jusqu’au petit matin ce patron égoïste, irresponsable mais attachant. Il a une nuit pour trouver un singe pour son spectacle et la paie de ses 27 employés, en attente depuis deux mois. La grève menace… Si chacun est pris d’une grande affection pour Luigi, la confiance, elle, n’a pas survécu à ses multiples déconvenues. Mais comment expliquer la si grande aura d’un homme si imprévisible et peu fiable ?

Dès les premières scènes, son nom est sur toutes les lèvres. Mais ou est Luigi ? La compagnie est au pied de guerre à la veille de la première d’une pièce tant attendue, avec Michel Galabru en tête d’affiche (son dernier rôle). Ou est-il quand il faut motiver les troupes, régler les factures et vérifier les derniers réglages avant le lever de rideau ? À peine retrouvé, Luigi s’échappe prétextant des rendez-vous et laissant à son assistante Nawel (Audrey Tautou, brillante dans la comédie) le sale boulot. Part-il pour régler les problèmes ou les fuir ? Un peu des deux, sans aucun doute. 

ouvert-la-nuit-sabrina-ouazani
Le road trip de Faeza (Sabrina Ouazani) l’entraîne dans la famille de Marcel (Grégory Gadebois) © Pascal Chantier

Dans la première partie de recherche au théâtre, comme dans la suite du film, road trip nocturne dans les rues désertes d’un Paris fantasmé et illuminé, Édouard Baer soigne le rythme, vertigineux, et les dialogues, délicieusement absurdes. Pas de temps mort pour ce roi de l’impro, metteur en scène 3000 volt aussi charmant que clownesque. L’acteur réalisateur occupe tout l’espace, est de presque toutes les scènes. Son potentiel comique fait mouche et le rire est bien réel. Autour de lui, Édouard Baer laisse quand même la place à deux actrices : Audrey Tautou, son assistante envers et contre tout et Sabrina Ouazani, jeune stagiaire qui accompagne toute la nuit durant les tribulations de Luigi, d’un tournage Bollywood à la fête familiale africaine. Ouvert la nuit célèbre la diversité, les rencontres et les heureux hasards de la vie. Ce dernier point, c’est le credo de Luigi, pour qui il suffit de se laisser porter par les événements pour trouver des solutions aux problèmes… Le choix de Sabrina Ouazani pour compléter ce duo de nuit est judicieux : son pragmatisme et son sérieux se mêlent à merveille avec la désinvolture de Luigi, qui se révèle peu à peu à elle, et donc à nous, spectateur. 

Qui est vraiment cet homme de théâtre qui passe ses nuits aux comptoirs des bars, amateurs de jolies femmes et de plaisirs simples (un coucher de soleil à Paris) ? De toute évidence et d’après l’enchaînement des scènes, un homme instable, à qui l’on ne peut se fier. Derrière la comédie, Édouard Baer construit un portrait plein de poésie d’un homme à la fois touchant, artiste, menteur, charismatique, désinvolte, bavard mais aussi père de famille inadapté -on le découvre vers la fin au détour d’une scène poignante. Une sorte de déclinaison de lui-même, qui semble avoir pris un plaisir immense à se mettre en scène de cette façon. Luigi, est à l’image de Baer, infatigable parleur. Les fans s’en délecteront.

Publicités

4 commentaires sur « Ouvert la nuit, d’Edouard Baer »

  1. Beaucoup aimé aussi, mais comme je l’explique dans mon billet, j’adoooore Edouard Baer, il a son univers, son personnage, comme tu le dis, à la fois charmeur, irrésistible et insupportable car trop peu fiable. J’aimerais cependant le voir dans un rôle totalement différent, il doit bien avoir de nombreuses autres couleurs dans sa palette !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s