Nocturnal Animals de Tom Ford

Le désir de vengeance habite les héros de Nocturnal Animals, thriller cynique et dramatique, raconté sur plusieurs temporalités. Pour son second film, le créateur Tom Ford témoigne de sa virtuosité et de sa capacité à s’entourer des meilleurs : ses acteurs, Jake Gyllenhaal et Aaron Taylor-Johnson en tête, y excellent. Nocturnal Animals, à voir dans les salles depuis le 3 janvier. 

Susan Morrow (Amy Adams) est sujette aux insomnies ; son ex-mari Edward Sheffield (Jake Gyllenhaal) aimait à la comparer à un animal nocturne. Un matin, dans sa gigantesque villa gardé par un des chiens gonflés et géants de Jeff Koons, elle reçoit un manuscrit, « Noctural Animals », écrit justement par ce dernier, qu’elle a indélicatement jeté vingt ans plus tôt. Les souvenirs vont alors jaillir et plonger le film dans trois temporalités brutales et mises en parallèle. D’abord le temps présent, où l’on découvre une artiste indécemment riche et désabusée, asphyxiée par un monde en décalage (celui de l’art contemporain) et qui pourtant n’échangerait ni son statut social, ni son mari infidèle (Armie Hammer). Puis le temps fictionnel, soit la mise en scène du roman lu par Susan, et enfin, le temps passé, souvenirs de cette femme et de ses premiers moments avec Edward. Vous suivez ?

L’histoire la plus caractéristique est celle du roman. Si elle reprend les codes déjà établis du thriller texan (cigarette, soleil de plomb, péquenauds à vomir, meurtre macabre et sheriff paumé à la True Detective), Tom Ford s’en empare avec aisance proposant des personnages, certes caricaturaux, mais portés par de si grands acteurs qu’on en oublie les facilités du scénario. Dans ce « Nocturnal Animals », fiction dans la fiction, l’auteur Edward s’identifie clairement comme le héros de son roman et se glisse dans le rôle d’un père de famille, Tony Hastings (toujours Jake Gyllenhaal), dont la vie va basculer après qu’un gang de rednecks ultraviolent kidnappent et tuent sa femme (Isla Fisher) et sa fille (Ellie Bamber). Tom Ford prouve son goût pour la mise en scène, soignant chaque détail et chaque plan. Ce penchant culmine lors de la découverte de la scène de crime : deux corps nus enlacés sur un canapé rouge rappellent les couleurs clinquantes et glamour du générique. Le même plan sera repris quelques scènes plus tard, avec la vision répétitive d’une femme nue de dos dans les bras d’un homme. Réalisation pertinente ou trop appuyée ? Le spectateur décidera. Le film se prolongera par l’enquête de police, brillamment menée par le sheriff Andes (Michael Shannon), pour tenter de coincer Ray Marcus (Aaron Taylor-Johnson, extrêmement charismatique dans ce rôle).

Pendant la découverte du manuscrit, Susan semble voir dans ce récit autant de raisons de se replonger dans son passé, voir même d’éprouver quelques regrets… Seule dans sa maison, pendant que son époux est à l’hôtel avec une autre, la lecture exacerbe son affliction. Plus souvent que nécessaire, le long-métrage plonge dans le regard magnétique d’Amy Adams qui n’en finit plus de nous épater, après son rôle émouvant dans Premier Contact de Denis Villeneuve. Ici encore, elle explore la fragilité et la complexité de l’être humain, incarnant une femme qui devient au fil des années ce qu’elle redoutait le plus. De façon coordonnée et quasi symétrique, le réalisateur enchaîne les plans de Tony (sorte de vision fantasmée d’Edward) et de Susan, assaillie de questions. Pourquoi son ex-mari lui a-t-elle envoyé le manuscrit ? Comment leur histoire a-t-elle basculée ? Quand est-elle devenu cette artiste cynique qu’elle s’était jurée de ne jamais être ? « Je ne suis pas assez cynique pour être une artiste » fait dire Tom Ford à son personnage, encore jeune. Il s’amuse de ces paradoxes, écorchant au passage cette élite opulente et repliée, à l’image de Susan, aveuglée par sa propre condition, et qui ne découvre que trop tard ce qui lit sa réalité avec le roman d’Edward : tout le monde veut se venger de ceux qui nous ont fait du mal.

Publicités

21 commentaires sur « Nocturnal Animals de Tom Ford »

  1. J’avoue que je ne suis pas hyper chaude pour aller le voir. Je m’attends quand même à un truc super beau (Tom Frod quoi !) avec de belles images, mais un scénario bancalo-bancal. WAIT ! Y a Armie Hammer dans le film ?! Quand est-ce que est la prochaine séance ?
    Blague mise à part, ton billet me donne pas mal envie mine de rien. Alors merci pour toutes ces bonnes infos (autres que la présence de Armie Hammer dans le film)(non je ne suis pas encore complètement zinzin).

    Aimé par 2 people

    1. Ahah tu seras peut-être déçu alors car Armie Hammer a un rôle mineur mais qui lui convient je trouve, le type un peu lisse, bien sous tout rapport qui va bien à son physique (c’est un peu négatif présenté comme ça, non ?). Honnêtement si tu aimes le genre, l’histoire et la mise en scène sont bien maîtrisées, et bien sûr, comme tu le dis, c’est esthétiquement réussi (et avec de beaux vêtements!).

      Aimé par 1 personne

      1. Je me doute bien pour le rôle d’Hammer. x) Mais que veux-tu, c’est mon petit péché mignon inavouable, le gendre idéal fade et sans grande personnalité, mais avec un sourire et une voix grave de tous les diables. x)
        Bon si tu me dis que le film est maîtrisé, je veux bien te croire. Tu as fini par me convaincre d’aller le voir.

        Aimé par 1 personne

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Après l’excellent Premier Contact, Amy Adams confirme son talent. J’espère qu’elle continuera de choisir ses rôles avec autant de clairvoyance ! Merci Fred, bonne soirée 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai adoré ce film que j’ai trouvé vraiment brillant. Il a le mérite d’être accessible a priori et en même temps d’être une réelle complexité, nous livrant face à différentes interprétations. En tout cas il ne peut pas laisser indifférente.

    Aimé par 2 people

  3. Avec Norturnal Animal Jake Gyllenhaal prouve une fois encore qu’il fait parti des tops acteurs à Hollywood qui sont malheureusement trop méconnu du grand public :/ . En tout cas j’ai vraiment aimé ce film et dire que ce n’est que la deuxième réalisation de Tom Ford ! on en veut plus ! sinon je découvre ton site et j’aime beaucoup ta manière d’écrire, continu ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s