Sophie et les Petites Filles Modèles

Revisiter à l’écran Les Malheurs de Sophie et Les Petites Filles Modèles est le pari osé du cinéaste Christophe Honoré. Avec son acolyte, l’artiste Alex Beaupain, il apporte beaucoup de poésie à ces classiques de la Comtesse de Ségur, et au passage, ringardise les autres films pour enfants. Un spectacle familial à regarder pour les actrices, toutes exquises.

Christophe Honoré (Les Chansons d’Amour, Les Bien-Aimés) ne cesse de nous surprendre. Après son adaptation contemporaine des Métamorphoses d’Ovide, il se lance dans un long-métrage d’époque pour enfants. Il met en scène la fameuse Sophie de Réan (Caroline Grant), reine des bêtises, son cousin Paul et ses cousines, Camille (Céleste Carrale) et Madeleine (Justine Morin), dans les années 1850, en France.

Pour apprécier Les Malheurs de Sophie, mieux vaut être familier de l’univers de Sophie Rostopchine, aristocrate russe devenue la Comtesse de Ségur, auteure pour enfants. Son personnage, Sophie, est l’héroïne du roman éponyme et de ses suites, Les Petites Filles Modèles et Les Vacances. Rares ont été les adaptations de ces classiques de la Bibliothèque Rose, si l’on excepte le dessin animé des années 90. Jusqu’à aujourd’hui !

Sophie (Caroline Grant) avec son cousin Paul et les Petites Filles Modèles © Jean-Louis Fernandez / LFP- Les Films Pelléas - Gaumont - France 3
Sophie (Caroline Grant) avec son cousin Paul et les Petites Filles Modèles © Jean-Louis Fernandez / LFP- Les Films Pelléas – Gaumont – France 3

À la manière des livres, le long-métrage est construit en petites saynètes. Sophie multiplie les âneries, laissant fondre sa poupée de cire au soleil, découpant les poissons rouges de sa mère au couteau ou préparant le thé avec l’eau de la gamelle du chien… L’intrigue, si l’on peut la nommer ainsi, se limite à ces quelques aventures, enrichies audacieusement par quelques animaux en animation, dessinées de la main de Benjamin Renner (co-réalisateur du dessin animé Ernest et Célestine).

A la moitié du film, Sophie et sa mère (Golshifteh Farahani) partent pour l’Amérique, détournant l’action sur le Château de Fleurville, où vivent les petites filles modèles Camille et Madeleine. L’adaptation du deuxième tome de la trilogie de la Comtesse commence alors, réalisée sur le même principe épisodique. Rapidement, Sophie revient en France, orpheline, avec sa belle-mère tyrannique, Madame Fichini (Muriel Robin), aux méthodes controversées.

Sophie et les Petites Filles Modèles © Jean-Louis Fernandez / LFP- Les Films Pelléas - Gaumont - France 3
Sophie et les Petites Filles Modèles © Jean-Louis Fernandez / LFP- Les Films Pelléas – Gaumont – France 3

Réalisé dans un format 4/3 déstabilisant, Les Malheurs de Sophie souffre un peu de sa volonté de plaire à tous. Les apartés face caméra du domestique de Sophie ne sont pas toujours captivants, mais plairont à coups sûr aux petits, auxquels le film est destiné. L’atout principal réside dans son casting. Pour cette courageuse incursion dans le cinéma pour enfants, Christophe Honoré s’est entouré d’actrices talentueuses : Anaïs Demoustier séduit par sa douceur et sa bonté, au contraire de Muriel Robin qui étonne dans son rôle de sadique marâtre ; et bien sûr, de petites actrices en herbe délicieuses, menées par la jeune chipie Caroline Grant, 5 ans. Ces fillettes, malicieuses et attachantes, portent le film jusqu’à la scène finale, chantée sous la pluie.

Publicités

4 commentaires sur « Sophie et les Petites Filles Modèles »

    1. Ah moi aussi ! Petite, je lisais et relisais les aventures de Camille et Madeleine ! J’y suis allée par curiosité également et j’ai eu, il faut l’avouer, une pointe de déception. C’est pour cela que je le conseille avant tout pour les fans de la Comtesse de Ségur, et pour les enfants bien sûr !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s