Batman v Superman : le match de la loose

Inutile de s’attarder trop longtemps sur le cas de ce film fatiguant et raté. On nous promettait le combat du siècle : Batman et Superman s’affrontant devant la caméra de Zack Snyder (300, Watchmen…). C’était prometteur, non ? Et avec un budget de 250 millions de dollars ! Pourtant l’un des films les plus attendus de cette année est une sacrée déception. Une mascarade dans laquelle le perdant est le spectateur. 

Les premières scènes étaient pourtant encourageantes : Bruce Wayne (pitoyable Ben Affleck) court les rues de New York, en pleine destruction, rappelant l’effrayant 11 septembre. Mais dans Batman v Superman, la menace n’est pas terroriste, elle porte un slip rouge et des collants bleus. Superman (Henry Cavill, bien) est en train de mettre le monde sans dessus dessous. Le réalisateur Zack Snyder reprend la bataille finale de son précédent film Man Of Steel. Cette fois, les ravages causés par le justicier et son ennemi le Général Zod sont filmés d’en bas, du point de vue de Batman.

L’intrigue du film tient alors en quelques mots : l’homme d’acier va devoir rendre des comptes à la justice américaine et le chevalier noir, très fatigué et vieilli, compte bien surveiller cette histoire de près… Car Bruce Wayne, devenu encore plus sombre, prend cette mission très au sérieux. C’est un Batman v Superman très dramatique que nous donne à voir Zack Snyder.

Superman (Henry Cavill), dieu vivant ? © Warner Bros. France
Superman (Henry Cavill), dieu vivant ? © Warner Bros. France

Pourtant n’est pas Christopher Nolan qui veut : si Christian Bale incarnait un Batman grave et sévère, le réalisateur compensait avec des ennemis hauts en couleurs et un peu d’humour noir. C’est tout le contraire chez Snyder qui empêche aux spectateurs d’avoir la moindre empathie pour ses personnages. Après le renouveau opéré avec Les Gardiens de la Galaxie ou Ant-Man, comment peut-on parier sur un film sans une once d’humour ? Les super-héros sont censés nous divertir !

Batman v Superman n’est pas complètement inintéressant. Il soulève des thématiques comme la justice, la mythologie ou la divinisation de Superman (superbe photographie du super-héros au Mexique, entouré de ceux qu’il a sauvés). Mais quid de la rencontre redoutée entre ces deux super-héros ? Le justicier de Gotham est décidé à en finir avec Superman, jusqu’à un retournement de situation improbable et ridicule, et bientôt, les deux fils à maman affrontent Lex Luthor (Jesse Eisenberg, très mauvais) aux côtés de Wonder Woman (Gal Gadot). Y a t-il un scénario ?

Au passage, Zack Snyder et les producteurs se servent du film pour « lancer » leur nouveaux super-héros. Comme par hasard, l’ennemi juré de Superman compile des vidéos de super-héros (Wonder Woman, Flash (Ezra Miller), Aquaman (Jason Momoa)…) qui arrivent entre les mains de Batman. Ridicule. Batman v Superman n’est qu’un vulgaire coup marketing de 2H30, en vue de préparer les futurs longs-métrages de Zack Snyder : Wonder Woman et La Ligue des Justiciers.

Publicités

13 commentaires sur « Batman v Superman : le match de la loose »

  1. Effectivement si vous résumez le film à: Batman affronte Superman puis ils se réconcilient et se battent côte à côte, ça donne l’impression qu’il n’y a pas de scénario. Or on peut faire ce genre de simplification à outrance avec tout les films, c’est facile. Batman v Superman propose bien plus que cela puisque le plan de Lex Luthor est assez complexe, il manipule à la fois Batman et Superman: il fait accuser Superman pour ses actes afin que Batman l’affronte et puisse le tuer, tout en gardant dans sa manche un joker, le Doomsday, au cas où Batman n’arriverait pas à bout du Fils de Krypton. Bref on est loin d’un scénario facile, surtout quand on ajoute toute la partie réflexive sur le rôle de Superman, et les enquêtes de Wonder Woman et Batman sur la future Justice League (enquête qui s’insère bien mieux dans le film que la pseudo enquête de Thor sur les pierres d’infinité dans Avengers Age of Utlron par exemple, intrigue complètement déconnectée de l’intrigue principale).

    Je trouve dommage de reprocher au film son manque d’humour. Marvel fait ça plus ou moins bien dans ses (nombreux) films, pourquoi DC devrait automatiquement s’aligner sur ce ton là ? Cela revient à mon avis à prôner une certaine uniformisation de la production cinématographique. Or il est bon d’avoir un peu de diversité ! Si Marvel a choisi l’humour, je trouve bien que DC ne suive pas cette voie, d’une part car cela permet de démarquer les deux concurrents, et d’autre part car je ne vois pas du tout Batman et Superman faire des blagues comme peuvent le faire Tony Stark ou Thor.
    Enfin j’ajouterais qu’il y a tout de même une touche humoristique dans le film via Alfred qui a quelques répliques second degré presque plus amusantes que l’humour lourd et beauf de Marvel.

    Quant au retournement de situation « improbable et ridicule » il faut en parler, alors attention SPOILERS dans la suite de mon post.
    D’abord je n’avais jamais fait le rapprochement entre le nom de la mère de Superman et celle de Batman. Mais pour moi ce retournement de situation prouve au contraire que Zach Snyder a tout compris au personnage de Batman et à sa psychologie. Le chevalier noir vit avec le souvenir du meurtre de ses parents qu’il n’a pas pu sauver et qui a conditionné son envie de combattre le crime. Quand il entend dans la bouche de Superman le nom de « Martha », ça ne devient pas juste un « nos mamans ont le même prénom on devient potes » mais cela renvoie directement au traumatisme d’enfance de Bruce Wayne. Ainsi il veut comprendre pourquoi Superman prononce ce prénom. Ben Affleck joue très bien toute la rage et les doutes de Batman à cet instant, son besoin de comprendre. Et quand il découvre que Lex Luthor l’a manipulé à travers Superman pour qu’ils s’entretuent, son monde s’effondre car il a été dupé alors qu’il est un véritable paranoïaque qui fait son maximum pour tout contrôler. De plus l’issue du combat s’enfonce encore plus dans la psychologie du Batman: en proposant à Superman d’aller sauver sa mère Martha, Batman répare symboliquement son traumatisme d’enfance. Il n’avait pas pu sauver sa mère, il sauve celle d’un autre qui porte le même prénom, et en plus c’est la mère de Superman ! Bref pour moi Snyder a très bien géré cette idée, il faut simplement aller chercher des réponses dans la psychologie des personnages et ne pas s’en tenir au simple fait que les deux mères ont le même prénom, car ça ne se résume pas à ça.

    La plupart des films de super-héros sont bien exécutés, c’est du divertissement comme vous dites, mais il y a rarement du fond (récemment à part chez les X-Men et dans la trilogie de Nolan). Or ce Batman v Superman a énormément de fond et de thématiques à propos de ses personnages en comparaison des autres productions super-héroïques actuelles. Et ça fait du bien un film qui n’est pas que du pur divertissement mais qui essaye également d’apporter quelque chose de nouveau à l’édifice des super-héros au cinéma. La portée réflexive est tout autant importante, sinon plus, que la notion de divertissement. Et puis il y a suffisamment de divertissements vides pour ne pas saluer l’effort de ce Batman v Superman Dawn of Justice.

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne résume pas le film à un affrontement entre Batman et Superman, c’est le film lui-même qui se présente comme ça, par le titre et par le marketing qui annonçait le « combat du siècle ». L’intrigue avec Lex Luthor ne tient pas debout à mon sens (peut-être à cause de l’interprétation de l’acteur), ni l’annonce de la future Justice League. Je comprends ton reproche sur ma critique de l’humour, bien sûr les héros DC ne peuvent pas être comparés à Stark ou Thor mais en écrivant ces quelques lignes sur le film, j’ai volontairement décidé de ne pas aborder le rapport du film aux comics. Quand j’évoque Ant-Man, Gardiens de la galaxie ou Superman, je ne les envisage pas comme des personnages DC ou Marvel mais comme des super-héros, personnages de divertissement. Ce Batman et ce Superman se prennent bien trop au sérieux pour moi.
      Et évidemment, tu expliques bien les enjeux de ce que j’appelle le retournement de situation ridicule, mais je ne peux cautionner la façon dont Zack Snyder l’a mis en scène, notamment en faisant intervenir Lois Lane : « Mais c’est sa mère », etc. Ce Batman v Superman n’apporte pas grand chose, que ce soit en terme de divertissement ou de psychologies des personnages.

      J'aime

  2. J’avais adoré la première bande-annonce qu’ils avaient sorti. Je trouvais intéressant qu’il y ait deux manières totalement opposées de dépeindre Superman aux yeux des gens, et que des explications suite à la destruction vue dans Man of Steel soient attendues (même si bon, faut pas non plus être surdoué pour constater que Superman avait tout fait pour empêcher les dégâts à la base 😛 ).

    Et puis sont arrivées les deuxième et troisième bandes-annonce qui ont carrément refroidi mon enthousiasme. La confrontation Batman/Superman, doublée d’une confrontation Clark Kent/Bruce Wayne à la base, ça m’intéressait aussi. Mais quand ils ont commencé à balancer un monstre et Wonder Woman, en révélant que le « VS » n’allait donc pas durer bien longtemps, j’ai eu l’impression qu’ils avaient plus ou moins donné leur scénario aux gens. Et puis, j’ai aussi bloqué avec l’explication de Batman sur son attaque contre Superman : « il est surpuissant, donc s’il y a 0,1% de chance qu’il soit méchant, il faut le tuer ». Bien, réflexion pertinente …et il fait quoi des 99,9% de chances qu’il soit gentil ? XD

    Bref, je ne suis donc pas allée voir le film, même si j’irai peut-être avant qu’il ne quitte les salles de cinéma. Au pire des cas, je le verrai en DVD. Histoire de lui laisser quand même une chance, surtout que j’aime beaucoup les films de super héros.

    Sinon, personnellement, je ne sais pas ce qu’il en ait de l’humour ou de l’absence d’humour. À la base, ce n’est pas ce que j’attendais de Batman v Superman, notamment parce que la première BA était très sérieuse et m’avait vraiment plu. Mais a priori, pourquoi ne pourrait-on pas avoir un film de super héros sans humour ?

    Aimé par 1 personne

    1. Cara, tu n’es pas la seule à me reprendre sur l’humour dans le film ! Il peut évidemment y avoir des films de super-héros sans humour, disons que je considère ces films comme du divertissement léger, censé nous faire frémir, nous tenir en alerte et nous faire rire ou sourire. Evidemment, les fans DC ou Marvel sauront être en désaccord, mais ce n’est qu’un avis de spectatrice 😉

      J'aime

  3. Bien aimé ce film (en même temps en plus d’être bon public, je suis assez amateur de films de supers héros) mais j’ai quand même quelques réserves. Je m’attendais à un affrontement un peu plus prenant. De plus, la réalisation de Snyder, j’adhère pas trop surtout dans son final bien trop brouillon où on ne voit rien. J’ai juste eu l’impression de voir un amas de fumée, de brouillard et d’explosions le tout avec quelques flashs orangés. Metropolis ? Gotham ? Au final, ça pourrais se passer n’importe ou, on ne se situe jamais devant cette overdose visuelle…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s