LØVE : Julien Doré chante l’amour et ses failles

Pour célébrer les 2 ans de l’album LØVE, Julien Doré a permis à ses fans de le télécharger gratuitement sur Google Play. Une belle initiative valable jusqu’à … ce soir, jeudi 15 octobre. L’occasion de revenir sur cette album, véritable pépite musicale.

Le titre n’est pas mensonger. Si Julien Doré choisit un jeu de mots pour son album – LØVE signifiant lion en danois – c’est bien d’amour dont il est question. Des ruptures sentimentales à la trahison amoureuse. Le talent de Julien Doré fait de ces thématiques noires un ensemble coloré. Son single en duo avec Micky Green est à cette image : une pop entraînante sur des paroles dramatiques : « Baby I love you less and less because of what you’ve done to me ». La chanson donne le ton : la trahison peut être chantée de façon légère mais jamais sans poésie.

Album LØVE de Julien Doré
Album LØVE de Julien Doré

En 2014, LØVE est réédité dans un double album, proposant une reprise de certains titres au piano. Le chanteur se réinvente et offre ainsi une nouvelle énergie à ses créations. La mélodie ralentit, au profit du piano voix – somptueux. Chou Wasabi se révèle alors plus douce mais plus tragique avec un instrumental simple. Cet arrangement minimaliste fait ressortir les paroles en français et en anglais, à la fois torturées et poétiques. L’exercice est périlleux mais ne lui fait jamais défaut. La détresse amoureuse se comprend dans toutes les langues : « Because life is unfair, without you, without her » fredonne-t-il dans Balto.

Lyrisme et poésie footballistique.

LØVE est un ensemble de chansons homogène mais un titre ovni se détache. Une ode à Michel Platini, pleine de chœurs et d’humour. Une déclaration d’amour, encore une, au football. Le lyrisme de Julien Doré prend de court. Dans son refrain, il chante, de sa voix la plus haute : « Michel, ma belle, mon oiseau de nuit », reprenant le classique des Beatles. L’artiste s’invente une passion avec le célèbre joueur : « Sur le banc de touche, juste après la douche, j’ai revu Michel Platini. »

LØVE de Julien Doré © Yann Orhan
LØVE de Julien Doré © Yann Orhan

Sa plus belle chanson, dont la mélodie semble inspirée du génial Baxter Dury, n’a pas eu la chance d’être reprise au piano. Hôtel Thérèse, dans laquelle réside tout son génie d’auteur, compositeur et interprète, résume bien son album. Il s’y dévoile comme jamais : « Je ne peux pas écrire sur autre chose que des sentiments intenses vécus » avoue-t-il en interview pour 20Minutes. Les paroles sont aussi belles que dérangeantes mais suffisent à envouter l’auditeur. « J’volerai les reins des enfants-rois qui à tes seins pendront leurs bouches » chante-t-il. La grâce du refrain et cette phrase incroyable « Mon cœur te croyait morte, toi qui lui as donné la vie » sont sublimées par l’utilisation des chœurs, récurrents. Hotel Thérèse est à l’image de LØVE : une prose pop élégante et délicieuse.

Pour télécharger gratuitement l’album LØVE de Julien Doréhttp://bit.ly/1NeDStO !

Publicités

14 commentaires sur « LØVE : Julien Doré chante l’amour et ses failles »

  1. C’est un très bel album par un garçon détonnant et fragile. Son piano solo est aussi très agréable à écouter. Ton article est bien fichu. Petite préférence à « Mon Apache » et « On attendra l’hiver ».

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s