Oubliés les Avengers, place au génial Ant-Man !

Paul Rudd, un des acteurs fétiches du réalisateur Judd Appatow, connu pour son rôle de Mike dans Friends, s’est glissé dans un nouveau rôle : celui d’Ant-Man, un super-héros fourmi qui donne un coup de vieux aux Avengers. Un film réjouissant, drôle et réussi.

C’est en enfilant un costume trouvé lors d’un braquage que Scott Lang (le charismatique Paul Rudd) se retrouve rapetissé à la taille d’une fourmi. La baignoire dans laquelle il se trouve se transforme alors en une gigantesque arène effrayante. L’effet visuel est réussi. Cette spectaculaire combinaison est l’œuvre du Docteur Hank Pym (Michael Douglas) qui l’a audacieusement mise sur le chemin de Scott pour qu’il devienne Ant-Man.

Scott Lang/Ant-Man (Paul Rudd) © Marvel 2014, Zade Rosenthal
Scott Lang/Ant-Man (Paul Rudd) © Marvel 2014, Zade Rosenthal

Le pitch du film de Peyton Reed (réalisateur de Yes Man et de La Rupture) est conforme aux scénarios de blockbuster : un méchant, Darren Cross (Corey Stoll), ancien associé du docteur, menace de créer une armée d’hommes fourmis, ce qui provoquerait le chaos dans le monde. Avec sa petite taille, Scott arriverait donc à pic pour déjouer ces plans machiavéliques.

La première heure est largement consacrée à la formation de Scott / Ant-Man : entraîné par Hank Pym à communiquer avec les fourmis et par la fille de celui-ci Hope Van Dyne (Evangeline Lilly) à se battre. Les scènes d’action sont moins présentes que dans d’autres Marvel, privilégiant l’histoire et l’humour. La touche comique du co-scénariste d’Ant-Man, Edgar Wright, à qui l’on doit notamment Hot Fuzz et Shaun of the Dead, est bien présente. Côté scénario, on retrouve aussi les brillants Adam McKay et Paul Rudd. Certaines scènes sont irrésistibles, notamment celle de l’affrontement final – inévitable – au sein d’un parcours de train pour enfant, tournée à la dérision mais pourtant très prenante.

Premier essai du costume pour Scott Lang, transformé en Ant-Man © Marvel 2014, Zade Rosenthal
Premier essai du costume pour Scott Lang, transformé en Ant-Man © Marvel 2014, Zade Rosenthal

Ant-Man ringardise les Avengers, à la manière d’un Star-Lord (Chris Pratt) dans les Gardiens de la Galaxie qui avait réussi à insuffler beaucoup d’humour et de modernité. Les références aux personnages de Marvel sont nombreuses, notamment lorsqu’Ant-Man propose de demander aux Avengers de réaliser la mission à sa place. Plus savoureux encore : quand Scott se bat avec Faucon (Anthony Mackie) et gagne. Ce dernier, humilié, demande alors à ce que Captain America ne soit pas prévenu ! Tous ces super-héros sont liés entre eux et il faudra désormais faire avec Ant-Man. Les critiques l’ont affirmé : Ant-Man est « fourmidable », « un mini héros mais une maxi réussite ». Je ne pourrais que confirmer l’idée de ces mauvais jeux de mots : Ant-Man est une des meilleures surprises de l’été.

Publicités

12 commentaires sur « Oubliés les Avengers, place au génial Ant-Man ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s