Penny Dreadful (saison 2) : sanglant et brillant

Dimanche dernier, la deuxième saison de Penny Dreadful s’achevait avec brio sur la chaîne américaine Showtime. La série fantastique et horrifique s’avère être l’une des meilleures surprises de l’année. Elle crée la différence grâce à un imaginaire sanglant et mystique très maîtrisé.

Alors que le premier épisode peinait à convaincre il y a quelques semaines, la série du talentueux John Logan, a pris un tour inattendu, s’éloignant des vampires et du mythe de Dracula pour se passionner pour le monde de la sorcellerie. Cette fois, Vanessa Hives (Eva Green) est pourchassée par une cohorte de sorcières aux allures démoniaques. Elles sont menées par Evelyn Poole (la toujours excellente Helen McCrory) et tentent de prendre son âme, destinée à leur maître : Satan.

Les sorcières dans la saison 2 de Penny Dreadful. © Showtime
Les sorcières dans la saison 2 de Penny Dreadful. © Showtime

L’héroïne est entourée de ses fidèles compagnons : Sir Malcom (Timothy Dalton), Ethan Chandler (Josh Hartnett), le docteur Frankenstein (Harry Treadaway), Dorian Gray (Reeve Carney) et Sembene (Danny Sapani). Certains ont le droit à des histoires annexes, notamment le personnage d’Oscar Wilde qui prend un virage morbide et cruel qui laisse présager de nouvelles intrigues la saison prochaine.

Pour représenter les sorcières, John Logan a repris l’imaginaire folklorique. Dans le troisième épisode, le spectateur découvre l’initiation de Vanessa à la magie par une vieille sorcière. Perdues dans une cabane au fin fond d’une campagne, elle transmet ses connaissances à sa protégée : sortilèges, poisons et incantations au programme.

Evelyn Poole, la « méchante sorcière » s’apparente à celles des contes de fée cherchant la jeunesse à tout prix. Elle séduit les homme pour arriver à ses fins – Sir Malcolm ne fera pas exception, et sa collection de poupées « vaudous » qu’elle ensorcèle pour faire souffrir les gens est absolument terrifiante.

Evelyn Poole (Helen McCrory) et Sir Malcolm (Timothy Dalton) © Jonathan Hession/SHOWTIME
Evelyn Poole (Helen McCrory) et Sir Malcolm (Timothy Dalton) © Jonathan Hession/SHOWTIME

La mise en scène des dix épisodes de Penny Dreadful est brillante. L’utilisation récurrente du sanglant rend la série sublime. Un coup de cœur particulier pour les deux scènes de bal dans la demeure de Dorian Gray. Dans la première, Miss Ives, se sentant prise au piège par trois sorcières présentes dans la salle, est victime d’hallucination. La salle se transforme alors en une scène digne d’Evil Dead : il pleut du sang sur les danseurs tant et si bien que chacun baigne rapidement dans une mare atroce et rouge. Un autre épisode met en scène une danse en tête à tête : deux des personnages blessés par balles continuent leur valse avec autant de grâce que Jennifer Jones et Louis Jourdan dans Madame Bovary de Minnelli. Le sang coule et s’épand sur le sol en cercle grâce à la robe.

Il serait dommage de dévoiler plus d’éléments de cette deuxième saison aux multiples rebondissements et références. De riches personnages, une belle photographie et une mise en scène réussie : Penny Dreadful est la série à regarder.

Publicités

10 commentaires sur « Penny Dreadful (saison 2) : sanglant et brillant »

  1. J’adore cette série, même s’il y a plein de persos que je déteste XD J’avais beaucoup de mal avec John Clare dans la S1 (j’adorais Proteus), là c’est « Lily » et Dorian qui m’ont gonflée. Pourtant, je suis accro. Vivement la 3 !

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais beaucoup aimé la saison 1. Je regardais épisode après épisode sans comprendre pourquoi j’étais tant fascinée. Puis la saison 2 a achevé de me convaincre. C’est brillamment écrit au niveau des dialogues (oui, je trouve quelques facilités dans le récit lui-même, mais elles sont toutes pardonnées), les acteurs sont fantastiques, et l’esthétique à couper le souffle. Un véritable émerveillement !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s