La traque de Charles Manson dans Aquarius. (épisodes 1&2)

Après huit années sous les traits de Hank Moody dans la série Californication, il n’aura pas fallu beaucoup de temps à David Duchovny pour se retrouver en tête d’affiche. Avant de reprendre son rôle tant attendu d’agent Mulder dans X-Files, l’acteur débarque dans les années 60, en flic corrompu traquant le célèbre tueur Charles Manson.

Le titre de la série rappelle la célèbre chanson de Hair (ou bien meilleur et plus proche de nous, le fantastique final chanté de 40 ans toujours puceau). Une comédie musicale créée en 1967, l’année justement à laquelle se déroule la série policière Aquarius. Treize épisodes diffusés sur NBC et déjà tous disponibles. Surfant sur le succès de Netflix, le réseau a décidé d’offrir un nouvelle formule qui ravira les amateurs de binge-watching.

David Duchovny et Grey Damon dans Aquarius © Vivian Zink/NBC
Brian Shafe (Grey Damon), coéquipier de Sam Hodiak (David Duchovny) dans Aquarius © Vivian Zink/NBC

Aquarius a deux personnages centraux : Sam Hodiak (David Duchovny), un policier aux méthodes peu scrupuleuses et Charles Manson (Gethin Anthony), fraîchement sorti de prison, deux ans avant le terrible assassinat de Sharon Tate, la femme de Roman Polanski. NBC semble avoir décidé de miser sur du sensationnalisme, en mettant en scène un personnage encore vivant (et emprisonné). Le slogan de la série « Murder. Mad. Manson » (en français : Meurtre. Folie. Manson) promettait en tout cas un déchaînement de passions, d’atrocités et de noirceur. Il n’en est rien dans les deux premiers épisodes.

La série Aquarius s’ouvre sur une scène de soirée pendant laquelle une adolescente Emma Karn (Emma Dumont) rencontre Charles Manson. La musique retentit – « I Can see for miles » de The Who, suivi par « White Rabbit » de Jefferson Airplane – et permet aux spectateurs de rentrer facilement dans cet univers festif et hippie. L’intrigue est simpliste du niveau d’un épisode familial d’Enquête criminelle : cette jeune fille de bonne famille, dont la mère Grace Karn (Michaela McManus) est l’ex-compagne de Sam Hodiak, disparaît. Les parents engagent donc le policier, chargé d’enquêter sans ébruiter l’affaire. Evidemment pas de suspense, la jeune fugueuse est partie se blottir dans les bras de Charles Manson, approvisionnant au passage son harem de jeunes filles en fleur. Le sergent de police devra alors infiltrer le groupe hippie du tueur.

Charles Manson (Gethin Anthony) et Emma Dumont © Vivian Zink/NBC
Charles Manson (Gethin Anthony) et Emma Karn (Emma Dumont) © Vivian Zink/NBC

L’intérêt de cette série, du moins, d’après les deux premiers épisodes, ne réside pas vraiment dans la traque du tueur. Manson est pourtant un personnage intéressant, violent et manipulateur, dont les orientations bisexuelles sont mises en avant mais malheureusement pas assez son côté dingue. Aquarius permet de découvrir le contexte des années soixante, à Los Angeles, grâce au binôme de policiers Sam Hodiak et Brian Shafe (Grey Damon), son partenaire plus jeune et plus ancré dans son époque. La série dévoile une Amérique en pleine guerre du Vietnam (Hodiak en revient), marquée par un racisme ambiant et confrontée à la « love generation » dont le gourou Manson fait parti. Espérons qu’Aquarius se dévoile par la suite plus sombre et plus fascinante.

Publicités

2 commentaires sur « La traque de Charles Manson dans Aquarius. (épisodes 1&2) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s