La revue ciné de janvier

Tous les mois, Simon et moi allons vous proposer un récap’ des films du mois : quatre semaines de cinéma réunies en un seul article.  Découvrez ici nos coups de cœur et nos déceptions de janvier. Pablo Larraín, Tom Ford, Thomas Vinterberg, Damien Chazelle … Les grands réalisateurs étaient présents mais le résultat a-t-il été au rendez-vous ? Réponse à quatre mains. 

Lire la suite de « La revue ciné de janvier »

La La Land : quand l’amour chante et déchante

Favori aux Oscars avec 14 nominations et déjà gagnant de 7 Golden Globes, le succès de La La Land ne semble pas faiblir. Accueilli avec autant d’entrain par le public et par la critique, le film du jeune prodige Damien Chazelle (32 ans !) est-il vraiment le chef d’œuvre annoncé ? En dépit des scènes musicales éblouissantes et d’un Ryan Gosling fascinant, ne reste-t-il pas qu’une histoire d’amour convenue et balisée ? Critique.

Lire la suite de « La La Land : quand l’amour chante et déchante »

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire : que vaut l’adaptation sérielle ?

Treize ans après l’adaptation ciné, Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire reviennent sur nos écrans. Créée par Daniel Handler et Barry Sonnenfeld, cette série de huit épisodes est disponible sur la plateforme Netflix, depuis le 13 janvier dernier. Divertissement familial grand public, elle saura plaire au plus grand nombre, notamment grâce aux facéties et aux déguisements du méchant, interprété par Neil Patrick Harris. A regarder pour se distraire. 

Lire la suite de « Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire : que vaut l’adaptation sérielle ? »

Petit catalogue de (mon) cinéma

La sortie ce mercredi 25 janvier du film tant attendu, La La Land, m’a donné des envies de classement. Annoncé déjà par la critique comme un chef d’œuvre (ou presque) et sans doute l’un des meilleurs films de la décennie, le nouveau long de Damien Chazelle risque de rafler toutes les statuettes aux Oscars (14 nominations !). L’occasion pour moi de faire la liste des films qui ont fait battre mon coeur et construit ma cinéphilie de mon enfance à aujourd’hui. Ce soir, découvrez en six ! La suite arrive bientôt…

Lire la suite de « Petit catalogue de (mon) cinéma »

Harmonium de Kôji Fukada

Récompensé lors du dernier festival de Cannes (Prix du jury d’Un Certain Regard), Harmonium dresse le portrait cruel et glaçant d’une famille ébranlée par les fantômes et les secrets du passé. Habilement construite, l’œuvre évite toute complaisance à l’égard de ses personnages et confirme, par la même occasion, le talent du cinéaste Kôji Fukada. Sorti le 11 janvier, le long-métrage souffre toutefois d’un propos trop appuyé et d’une noirceur qui ne manquera pas de déstabiliser le spectateur.

Lire la suite de « Harmonium de Kôji Fukada »

Neruda de Pablo Larraín

Mélangeant la politique à la poésie, Pablo Larraín développe un récit aussi curieux que singulier sur les premiers mois de cavale du poète et sénateur Pablo Neruda. Préférant une vision fantasmée à un biopic classique, le réalisateur a choisi le charme de l’imaginaire et laisse libre cours aux envolées poétiques liées à cette figure mythique du Chili. Maîtrisé et audacieux, le film, sobrement intitulé Neruda, est dans les salles depuis le 4 janvier. 

Lire la suite de « Neruda de Pablo Larraín »

Quelques minutes après minuit de Juan Antonio Bayona

Adapté du roman à succès et primé « A Monster Calls » de Patrick Ness, Quelques minutes après minuit conte la quête douloureuse d’un jeune garçon vers le courage et l’acceptation de la mort. Esthétiquement virtuose, le film de l’espagnol Juan Antonio Bayona se révèle dans l’ensemble émouvant et incarné par des acteurs justes. Dommage que le propos souffre de pesanteurs et d’un univers très sinistre. Une semi-déception.

Lire la suite de « Quelques minutes après minuit de Juan Antonio Bayona »